Lieu de vie

L’âge, comme la jeunesse, n’est pas un laps de temps, mais un état d’esprit. Il n’est pas de notre devoir d’ajouter des années à notre vie, mais d’ajouter de la vie à nos années. Le temps peut rider le visage, mais c’est le souci, le doute, la haine et la perte d’idéal qui rident l’âme. Les inquiétudes, et non les années, courbent le dos… A soixante-dix-sept ans, comme à sept, c’est l’émerveillement devant la vie qui nous maintient jeunes.

Myron J. Taylor

Les commentaires sont fermés.